Angiographie

Facebook Instagram

Angiographie

Définition

L’angiographie utilise des rayons X (comme la radiographie) lors de l’injection locale d’un produit de contraste opaque à ces rayons X.
Au moment où le produit de contraste passe dans les vaisseaux, une image radiographique est réalisée et elle permet d’apprécier de façon précise la morphologie interne du vaisseau et en
particulier l’existence de rétrécissements ou d’obstruction.
Avec les appareils de radiographie de dernière génération, des clichés peuvent être effectués de façon rapprochée, ce qui permet de suivre l’avancée du produit de contraste dans
les artères.
Aujourd’hui, les techniques d’angiographie sont plutôt couplées à la réalisation d’images par scannographie angioscanner ou IRM angioIRM, permettant ainsi d’obtenir des images précises
sur l’ensemble du trajet du vaisseau

Préparation

Avant la réalisation d’une angiographie, un bilan de coagulation doit être effectué ainsi qu’un bilan rénale qui permet d’apprécier la fonctionnalité du rein.
L’angiographie est habituellement effectuée à jeun et après la prise de médicaments calmants.
Chez les personnes allergiques, un traitement anti-allergique est parfois nécessaire dans les jours qui précèdent l’examen.
Une perfusion est mise en place .

Les risques

L’allergie au produit de contraste est le principal risque de l’artériographie. Les autres risques sont liés à la mise en place du cathéter dans l’artère ou dans la veine
(hémorragie, thrombose).
Il est important de suivre précisément les consignes du médecin pour éviter toute complication locale et en particulier de ne pas se lever si la ponction a eu lieu au niveau
des vaisseaux fémoraux.
L’irradiation est significative pour le patient et pour le médecin ou le manipulateur en radiologie qui injecte le produit.